En 1997, le célèbre psychologue américain Arthur Aron émet la théorie suivante : regarder un inconnu plus de quatre minutes dans les yeux permet de créer un fort lien émotionnel et un puissant sentiment de proximité avec cette personne.

Amnesty International Pologne a réalisé l’expérience en 2016 entre des réfugiés et des habitants de l’Union Européenne dans une vidéo intitulée Look Beyond Borders.

Le résultat est édifiant. Plus d’informations dans l’ouvrage suivant : The Experimental Generation of Interpersonal Closeness: A Procedure and Some Preliminary Findings, 1997.

En plus de créer une émotion intense, le regard joue un rôle fondamental dans une prise de parole en public pour au moins cinq raisons :

Le regard permet de diminuer l’effet de projecteur dans une prise de parole en public, aussi appelé le spotlight effect


Théorisé par les psychologues Thomas Gilovich et Kenneth Savitsky, l’effet de projecteur est un biais cognitif qui consiste à avoir l’impression d’être le centre de l’attention.

L’orateur est tenté de se sentir plus regardé qu’il ne l’est par son public.

Le fait de regarder son public lui permet de rediriger une partie de cette attention sur ses interlocuteurs et donc de diminuer l’effet de projecteur.

Garder le fil de ses pensées et avoir une parole fluide

Rompre le regard avec son public est le meilleur moyen de perdre le fil de ses idées.

Un regard porté sur son public est idéal pour générer un léger stress à l’origine d’une parole fluide.

Ecouter son public et s’adapter à lui

Le poète français Paul Claudel disait que « l’œil écoute ». En effet, lors d’une prise de parole le public ne parle généralement qu’avec son corps qu’il faut savoir écouter en le regardant attentivement.

S’adapter à son public c’est d’abord comprendre comment il se sent.

Parler moins vite

Plus le regard est mobile, plus le débit de parole a tendance à être rapide. Quelqu’un qui pose son regard un peu plus longtemps sur chacun des individus qui compose son public aura plus de chance de mieux gérer son débit de parole.

Avoir l’écoute de son public

Fin des années 1980, le biologiste italien Giacomo Rizzolatti réalise une expérience sur 2 singes branchés à des électrodes. Le premier mange une banane et le second l’observe manger.

Rizzolati a observé une activité neuronale similaire entre les deux singes, quand bien même le singe observateur ne porte pas de banane à sa bouche.

Le scientifique en a déduit l’existence de neurones miroirs, aussi appelé neurones empathiques, qui s’activent conjointement chez la personne qui exécute et chez celle qui observe une action.

Cette découverte majeure permet de comprendre certains phénomènes de mimétismes qui lient celui qui parle et ceux qui écoutent.

Si vous regardez votre public et leur témoignez une vraie écoute, il y a de forte chance qu’ils vous rendent la pareille dans votre prise de parole en public.

Techniquement, lors d’une prise de parole en public, poser son regard sur son public se fait de la manière suivante :

1. Singulière : balayer du regard n’est pas une très bonne idée. C’est le meilleur moyen de ne reconnaître personne en voulant parler à tout le monde.

Rappelez-vous que le regard est condamné au singulier : vous ne pouvez jamais regarder plus d’une paire d’yeux à la fois.

Gardez ceci à l’esprit : 1 phrase = 1 regard

2. Aléatoire : au début, pour diminuer un stress important on peut choisir des regards bienveillants mais progressivement le regard doit être porté sans être choisi.

On ne choisit pas l’endroit où se porte le regard. Autrement, la prise de parole en public se transforme en prise de parole entre amis.

3. Hasardeuse : il vaut mieux ne pas créer de schéma répétitif qui pourrait perturber l’écoute de votre public.

Ne regardez pas toujours de la même façon votre public mais créez de la variation pour le surprendre.

4. D’intérêt décidé : un regard bienveillant peut se tenir longtemps. Une rixe de regard demande beaucoup plus d’efforts.

Dès le départ, déterminez l’intention que vous voulez donner à votre regard.

Si vous voulez vous entraîner, on vous invite à maintenir plus longtemps le regard dans vos interactions au quotidien.

Vous pouvez aussi participer à nos formations SILENCE. pour vous améliorer dans un cadre bienveillant avant de mettre en pratique vos apprentissages dans la vraie vie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATIONS PARTICULIERS

FORMATIONS ENTREPRISES

BESOIN DE RENSEIGNEMENTS ?

Une technique de gestion du stress dans vos prises de parole : la restructuration mentale 

Aujourd’hui je vais rentrer dans votre esprit.  Cette technique de gestion du stress va, en plus de vous aider à gérer le stress, changer en profondeur vos croyances (peut-être un petit peu votre personne) et changer totalement votre approche de l'exercice de la prise...

Gérer le stress lors de la prise de parole : la méthode de l’enjeu déplacé

J’aimerais aborder un nouvel outil puissant pour gérer le stress lors de la prise de parole en public. Rappelez vous du délicat moment du tour de table. Stressant, n'est-ce pas ? Quoi dire ? Comment le dire ? Combien de temps ? Vais-je réussir à le dire clairement ? ...

Maitriser la respiration dans la prise de Parole : la technique Respirelax+

J’aimerais vous parler d’une application fondamentale pour travailler la respiration dans la prise de parole : RespiRelax+. Et avant d'aborder en profondeur cette application, je souhaiterais vous poser une question cruciale : Avez-vous conscience de l’état de votre...

Dire adieu au stress lors de la prise de parole

1. Comprendre le stress lors de la prise de parole   C'est l'objectif de beaucoup d'entre nous. Quand on est sur le point de prendre la parole en public, on a tous ce stress qui peut parfois nous dépasser.  On en oublie alors que le stress lors de la prise de...

Maitrisez-vous les silences oratoires ?

Le silence, c'est un peu l'alpha et l'oméga du parcours des personnes qui doivent prendre la parole en public. Quand j'étais timide, je détestais le silence. J'en avais peur. Peur qu'il me prenne une fois de plus en otage. Impossible de donner mon avis, impossible de...

Participez à notre Grande Enquête et tentez de gagner le livre SILENCE.

75%. D'après de nombreuses études, 3/4 des personnes qui lisent ce post ont peur de prendre la parole en public (Brain Research Institute, Université Chapman aux Etats-Unis, AnxietyUK avancent ce même résultat...) Pour être honnête, ce chiffre m'a toujours dérangé. 🤔...

Vous souvenez-vous de votre première fois ?

Vous vous souvenez de ce moment où on vous a demandé de venir au tableau devant tout le monde ? Ce moment de malaise plus ou moins perceptible, qu’on a chacun essayé de gérer comme on a pu. Parfois en s’appuyant comme un forcené sur nos connaissances, parfois en...

J’ai eu le trac lors de ma dernière conférence 🤔

J’avais pas mal de trac le 5 avril dernier, quelques minutes avant de commencer cette conférence 🤔 Moi qui pensais avoir l’habitude ! Je crois que c’est toujours particulier de s’exprimer du même endroit que celui duquel on a entendu tant et tant de professeurs...

Valérie Pécresse : ou le modèle de l’éloquence du naufrage ?

La communication non verbale de Valérie Pécresse dans le cadre de sa campagne aux élections présidentielles est parlante ! Le 13 février dernier avait lieu le premier meeting de la candidate du partie des Républicains. Pourtant force est de constater que la prise de...

Vocabulaire : un problème familier ?

https://www.youtube.com/watch?v=D-vSPnBF9h8&t=1s Énormément de clients me disent souvent lors de nos premières séances, "C'est compliqué pour moi de trouver les bon mots". C'est pourquoi j'aimerais vous dire ceci, quand on a un peu de mal avec la prise de parole...