Prendre la parole avec aisance et éloquence en toutes circonstances : le rêve de beaucoup d’entre nous ! C’est aussi l’ambition du livre Silence. ou l’art de prendre la parole avec aisance et éloquence en toutes circonstances paru en fin d’année 2021. Loin d’être impossible, prendre la parole en étant à l’aise et convaincant s’apprend, et repose tout à la fois sur de la technique, de la préparation, et un certain état d’esprit. Voyons trois astuces, notamment abordées dans le livre SILENCE., pour y arriver !

Préparer son intervention ou se préparer à improviser ? Si vous avez l’occasion de préparer votre intervention, parfait ! L’idéal est de séparer la phase de préparation en deux temps : une phase de cadrage, et une phase de structuration. Lors de la phase de cadrage, à vous de réfléchir à la situation dans laquelle vous allez intervenir.

Une bonne structure

Dans la phase de structuration, vous allez choisir la structure qui vous semble la plus adaptée compte tenu de votre analyse de la situation. Opterez-vous pour un storytelling afin de convaincre les plus sceptiques que le télétravail a du bon ? Ou plutôt sur une structure rhétorique classique basée sur des arguments rationnels, émotionnels et d’autorité ? Une fois votre structure choisie, à vous de nourrir votre squelette avec vos connaissances, vos exemples, et votre expérience. Si vous le souhaitez, répétez quelques fois votre propos avec la méthode de l’oral par l’oral : vous vous entraînez à prendre la parole de plusieurs manières différentes sans chercher à coller à ce qui est écrit.

S’entraîner ou ne pas s’entraîner telle est la question

Mais je vous vois venir ! Combien de fois nous a-t-il fallu prendre la parole sans avoir aucune seconde de préparation ! Pour certains, c’est moins stressant, (pas le temps de réfléchir à ce qui va se passer et donc d’anticiper) pour d’autres, c’est beaucoup plus compliqué (qu’est-ce que je vais bien pouvoir dire vu que je n’ai rien préparé ?!). Dans ce dernier cas, entraînez-vous à être à l’aise dans l’art de développer un propos à partir d’une idée simple. Un bon exercice consiste à parler pendant 1 à 2 minutes sur un mot. Vous vous apercevrez alors que vous arrivez à développer un contenu si et seulement si vous vous permettez de rapporter à vous et à votre vécu le mot évoqué. C’est cela la base de l’improvisation: ramener à soi un concept, une idée, un objet, qui peut paraître de prime abord, abstrait ou éloigné.

Prendre la parole c’est aussi faire preuve d’assertivité

L’assertivité correspond à la capacité à s’affirmer, à dire ce que l’on pense sans pour autant blesser son public ou ses interlocuteurs. Prendre la parole, notamment en situation de tension, demande donc d’oser dire ce que l’on pense, tout en prenant en compte la place de l’autre dans son expression. Ainsi, avoir du mal à prendre la parole peut être le signe d’un excès de comportement de « fuite ». Or, fuir c’est admettre un défaut de confiance en soi, mais aussi en l’autre, partant du principe que le public ou l’interlocuteur, ne pourra pas comprendre ou entendre ce que l’on cherche à lui dire. Exercez-vous à dire ce que vous pensez, même s’il faut prendre des pincettes, afin de développer votre confiance en vous, mais aussi votre confiance en l’autre.

Pour prendre la parole, prenez le contrôle du cadre

Cette dernière astuce mériterait au moins un livre ! Le cadre influence votre personnalité et votre façon de vous comporter dans une situation. Il peut être très lourd, on parle de « surcadrage » dans ce cas, ou très léger on parle de « sous-cadrage ». Or, il est des situations où le cadre qu’influence la situation est très lourd et rend difficile le fait de prendre la parole pour certaines personnes. Par exemple, en réunion avec des membres de la hiérarchie de l’entreprise, certaines personnes vont avoir du mal à prendre la parole car le cadre qu’elles s’imposent est trop lourd, ce qui engendre un stress. Une astuce efficace, parfois inconsciente, consiste à décadrer, c’est-à-dire rajouter de la légèreté dans l’échange. Cette dernière astuce est développée dans ce livre , et j’ai hâte de vous en parler plus en détails dans de prochains articles !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATIONS PARTICULIERS

FORMATIONS ENTREPRISES

BESOIN DE RENSEIGNEMENTS ?

Une technique de gestion du stress dans vos prises de parole : la restructuration mentale 

Aujourd’hui je vais rentrer dans votre esprit.  Cette technique de gestion du stress va, en plus de vous aider à gérer le stress, changer en profondeur vos croyances (peut-être un petit peu votre personne) et changer totalement votre approche de l'exercice de la prise...

Gérer le stress lors de la prise de parole : la méthode de l’enjeu déplacé

J’aimerais aborder un nouvel outil puissant pour gérer le stress lors de la prise de parole en public. Rappelez vous du délicat moment du tour de table. Stressant, n'est-ce pas ? Quoi dire ? Comment le dire ? Combien de temps ? Vais-je réussir à le dire clairement ? ...

Maitriser la respiration dans la prise de Parole : la technique Respirelax+

J’aimerais vous parler d’une application fondamentale pour travailler la respiration dans la prise de parole : RespiRelax+. Et avant d'aborder en profondeur cette application, je souhaiterais vous poser une question cruciale : Avez-vous conscience de l’état de votre...

Dire adieu au stress lors de la prise de parole

1. Comprendre le stress lors de la prise de parole   C'est l'objectif de beaucoup d'entre nous. Quand on est sur le point de prendre la parole en public, on a tous ce stress qui peut parfois nous dépasser.  On en oublie alors que le stress lors de la prise de...

Maitrisez-vous les silences oratoires ?

Le silence, c'est un peu l'alpha et l'oméga du parcours des personnes qui doivent prendre la parole en public. Quand j'étais timide, je détestais le silence. J'en avais peur. Peur qu'il me prenne une fois de plus en otage. Impossible de donner mon avis, impossible de...

Participez à notre Grande Enquête et tentez de gagner le livre SILENCE.

75%. D'après de nombreuses études, 3/4 des personnes qui lisent ce post ont peur de prendre la parole en public (Brain Research Institute, Université Chapman aux Etats-Unis, AnxietyUK avancent ce même résultat...) Pour être honnête, ce chiffre m'a toujours dérangé. 🤔...

Vous souvenez-vous de votre première fois ?

Vous vous souvenez de ce moment où on vous a demandé de venir au tableau devant tout le monde ? Ce moment de malaise plus ou moins perceptible, qu’on a chacun essayé de gérer comme on a pu. Parfois en s’appuyant comme un forcené sur nos connaissances, parfois en...

J’ai eu le trac lors de ma dernière conférence 🤔

J’avais pas mal de trac le 5 avril dernier, quelques minutes avant de commencer cette conférence 🤔 Moi qui pensais avoir l’habitude ! Je crois que c’est toujours particulier de s’exprimer du même endroit que celui duquel on a entendu tant et tant de professeurs...

Valérie Pécresse : ou le modèle de l’éloquence du naufrage ?

La communication non verbale de Valérie Pécresse dans le cadre de sa campagne aux élections présidentielles est parlante ! Le 13 février dernier avait lieu le premier meeting de la candidate du partie des Républicains. Pourtant force est de constater que la prise de...

Vocabulaire : un problème familier ?

https://www.youtube.com/watch?v=D-vSPnBF9h8&t=1s Énormément de clients me disent souvent lors de nos premières séances, "C'est compliqué pour moi de trouver les bon mots". C'est pourquoi j'aimerais vous dire ceci, quand on a un peu de mal avec la prise de parole...