Aujourd’hui, je vais rentrer dans votre esprit. 

Cette technique de gestion du stress va, en plus de vous aider à gérer le stress, changer en profondeur vos croyances (peut-être un petit peu votre personne) et changer totalement votre approche de l’exercice de la prise de parole. 

Cette technique de gestion du stress s’appelle la restructuration mentale. Je m’en suis servi sur moi, et c’est ce qui m’a permis de passer de la personne timide que j’étais à la personne à l’aise à l’idée de prendre la parole en public que je suis devenu.

L’idée est très simple. 

  • Comprendre les 5 étapes de cette technique de gestion du stress 

Si vous voulez vous restructurer mentalement, vous devez changer votre rapport à l’exercice et donc la façon que vous avez de voir l’exercice. Il y a 5 étapes clés à comprendre. 

  1. La prise de parole en public est une situation que l’on va qualifier de déclenchante. Cette situation déclenchante, le nom l’indique, va déclencher une émotion.

  2. Le mot émotion vient du latin “movere” qui signifie “qui met en mouvement”. Voici quelques exemples d’émotions : joie, colère, tristesse, surprise, dégoût, mépris. L’émotion qui nous dérange est bien souvent la peur. Pourtant, il est tout à fait normal de ressentir de la peur quand on s’exprime, et d’autant plus quand il y a un enjeu. Et ce n’est pas un problème. C’est même plutôt utile. Le problème est plutôt les pensées que la peur peut générer.

  3. Ces pensées peuvent augmenter ou diminuer l’émotion de peur.

Technique de gestion du stress spécial art oratoire #5

Je vous donne un exemple. 

Je prends la parole. J’ai un micro. Je suis devant beaucoup de gens. J’ai peur, et je commence à me dire des choses du type :
“Est-ce que je vais y arriver ?”
“Et puis ils vont voir que je suis stressé”
“J’espère que je ne vais pas bégayer et surtout pas dire n’importe quoi”
“J’espère ne pas oublier ce que je dois dire, ou imagine si on voit que je tremble, ou si on voit que je ne suis pas à l’aise.”
“Je suis quand même face à mes boss, mais ça va être terrible.”

Toutes ces façons de se parler, que personne ne voit, mais qui sont bien là, vont générer un sentiment, un ressenti du mental. 

  1. Ce sentiment peut être de l’anxiété. 

Ça peut encore être de l’angoisse si je me fais un monde de ce qui m’attend. Ça peut être de la panique, beaucoup plus difficile à gérer, car la panique implique souvent un comportement d’évitement. 

  1. Enfin, le sentiment va générer un comportement, la dernière étape du schéma réactif.
    Il peut être affirmé ou inhibé. 

Et dans l’inhibition, vous allez mettre tous les symptômes de stress qu’on ressent naturellement. J’ai du mal à parler, je n’arrive pas à réfléchir, ce n’est pas fluide, j’ai des trous, j’ai chaud, je tremble. 

Ce sont des comportements d’inhibition classiques.

En résumé, je suis dans une situation déclenchante, je ressens une émotion de peur, je me parle d’une certaine façon ; cette façon de me parler va créer des sentiments et ces sentiments vont influencer un comportement. 

Ce qui est super intéressant, c’est qu’on comprend que, quelque soit le comportement adopté dans une situation de prise de parole, celui-ci est normal, car il est la conséquence d’un schéma réactionnel qu’on a parfois du mal à comprendre et à arrêter. 

  1. Comprendre votre schéma réactionnel

Cette technique de gestion du stress que je vous propose nécessite d’abord d’analyser votre schéma réactionnel et ensuite de le changer si nécessaire.

Il y a trois manières de supprimer l’émotion “peur” et les sentiments d’anxiété, d’angoisse ou de panique lors d’une prise de parole.

  1. On évite toutes les situations déclenchantes
    Quand ma boss m’appelle pour me demander de prendre la parole devant les 50 personnes qui constituent l’équipe, je lui dis que je ne peux pas, car je suis malade, ou que j’ai d’autres choses à faire.

  2. On supprime l’émotion
    Supprimer l’émotion, ça veut dire prendre des bêta-bloquants, prendre des médicaments qui permettent de moins ressentir d’émotion. Ça marche sur le temps court, mais le problème, c’est que si je ressens moins d’émotions, je ressens moins de peur, oui, mais je ressens moins de joie. Bref, je suis moins vivant. Donc, on ne va pas faire ça trop longtemps. Ce qui marche et ce qui va marcher, et ce qu’on va faire ensemble, c’est changer vos pensées automatiques.

  3. On entreprend un travail de modifications des pensées automatiques
    Cela demande un certain temps, mais c’est tout à fait possible. 

Je vous propose d’échanger sur chacune des craintes qui peuvent vous toucher. J’en ai répertorié 7. Pendant les 7 prochains jours, nous allons aborder chacune des craintes qui peuvent vous toucher. 

L’objectif : maîtriser cette technique de gestion du stress dans vos prises de parole.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATIONS PARTICULIERS

FORMATIONS ENTREPRISES

BESOIN DE RENSEIGNEMENTS ?

L’impact d’un problème avec l’autorité pour prendre la parole en public

Et si ce problème avec l’autorité remontait à l'enfance ? Lorsque nous étions jeunes, que ce soit au collège, à l'école primaire ou même au lycée, à la fin des cours, certains élèves se sentaient plus à l'aise que d'autres pour approcher le professeur et lui demander...

La peur de décevoir les autres dans vos prises de parole en public

J’ai peur de décevoir les autres La peur de décevoir les autres est une peur que de nombreuses personnes partagent, étant donné les attentes qui pèsent sur nous quand il faut parler en public. Le public attend quelque chose de nous. Le manager a des attentes...

La peur de faire des erreurs à l’oral

“Moi, j'ai peur de faire des erreurs. En fait, je n'aime pas lorsque les choses ne sont pas exactes. Je suis perfectionniste, donc j'ai vraiment besoin d'être très clair sur les chiffres, les faits et ce qu'il faut dire. J'ai donc besoin de tout apprendre par cœur.” ...

Dire adieu à la panique lors de la prise de parole

Nous allons aujourd’hui parler de la peur de perdre ses moyens.  Nous avons tous un peu cette crainte, n'est-ce pas ? Celle de se dire que cette fois-ci, on n'y arrivera pas, que c'est la fois de trop. Cette fois-ci, le PDG sera là. Cette fois-ci, le big boss sera...

Détruire l’anxiété de la prise de parole en public : Je ne suis pas regardé, c’est moi qui regarde.

Imaginez. On se regarde droit dans les yeux pendant 1 minute et 30 secondes sans rien dire. Si vous deviez faire l'exercice, comment vous sentiriez-vous ? Cet exercice, je l'ai fait presque un millier de fois. Ce qui est très drôle, c'est qu'il change totalement le...

La peur d’être critiqué : lions vs vétérinaires

Avez-vous peur d’être critiqué ou jugé quand vous devez prendre la parole en public ?  Avez-vous peur de ne pas être apprécié ? D'entendre des commentaires négatifs après votre prise de parole ? Cela peut générer de l'appréhension. Et pour mieux comprendre la peur...

Faire face à la peur du regard des autres pour parler en public

Certaines personnes s'avouent leurs peurs, tandis que d'autres les refoulent. Cependant, il est indéniable que nos peurs sont des sujets majeurs à explorer pour être à l’aise à l’oral.  Et en particulier la peur du regard des autres.  Établir le diagnostic de son...

Une technique de gestion du stress dans vos prises de parole : la restructuration mentale 

Aujourd’hui je vais rentrer dans votre esprit.  Cette technique de gestion du stress va, en plus de vous aider à gérer le stress, changer en profondeur vos croyances (peut-être un petit peu votre personne) et changer totalement votre approche de l'exercice de la prise...

Gérer le stress lors de la prise de parole : la méthode de l’enjeu déplacé

J’aimerais aborder un nouvel outil puissant pour gérer le stress lors de la prise de parole en public. Rappelez vous du délicat moment du tour de table. Stressant, n'est-ce pas ? Quoi dire ? Comment le dire ? Combien de temps ? Vais-je réussir à le dire clairement ? ...

Maitriser la respiration dans la prise de Parole : la technique Respirelax+

J’aimerais vous parler d’une application fondamentale pour travailler la respiration dans la prise de parole : RespiRelax+. Et avant d'aborder en profondeur cette application, je souhaiterais vous poser une question cruciale : Avez-vous conscience de l’état de votre...